Kawele Radio

Les derniers sons validés par la tribu Kawele en direct non-stop et continu.

Voir la playlist en cours

Et si la reconnaissance venait frapper à la porte de Serge Gainzbeur ?

Il suffit de scruter la blogosphère, mais aussi les différentes interventions de la nouvelle génération de rappeurs en place, pour voir apparaître et cela de manière fréquente le blaze d’Alkpote. Personnage emblématique du rap underground, longtemps ignoré ou sous exposé par les médias (spécialisés ou non), semblerait avoir une cote de popularité grandissante. À titre d’exemple sa page officielle facebook a vu son nombre d’abonnés presque doubler en moins d’un an.

Alors Atef Khalaoui plus connu sous le nom d’Alkpote, pourrait bien recevoir à l’âge de 36 ans (à l’instar du rappeur américain 2 chainz) un succès qui s’est refusé à lui depuis près de 20 ans d’activité à un rythme qui ferait palir Stakhanov. L’occasion est donc plus que venue de parcourir l’épopée d’un rappeur atypique, mélangeant technicité et immondice, références inatendues, flirtant avec l’absurde et le subtil. Rétrospective sur l’un des rappeurs les plus productifs de cette dernière décénnie, qui semble aujourd’hui au sommet de son art et paradoxalement totalement désoeuvré par son “horrible passion“.

C’est à l’adolescence qu’Atef Khalaoui atteint une croisée des chemins, qui l’éloignera du Lycée Baudelaire pour l’amener vers le rap.  Avec son ami Serge Mongo, Ils créerent le groupe Section freestyle avec pour mission première la quête des diverses compilations dans le but d’y poser leur contribution. Le tandem de rappeurs accouche de sons tel que “Maniement du Mic” et on peut déjà avoir un aperçu de l’univers sombre, aux phases très imagées “clasheur de clochards et j’crache sur la fée clochette” et crades du binôme d’Evry Courcouronnes (91) .

Le groupe se retrouve après renommé Unité de Feu et réalisera un album d’une immonde beauté, aujourd’hui certifié classique “Haine, Misère et Crasse“, car la vie n’est pas “Amour, gloire et beauté” pour reprendre la synthèse, on ne peut plus explicite de l’Aigle Royal de Carthage. Difficile de ne pas noter l’incroyable alchimie des deux rappeurs proposant une déferlante de phases préparées avec minutie, pour dépeindre un univers dégoutant, notre monde. Bande son d’une génération sinistre et désabusée, tout en alliant virulence et rage dans la manière de poser.

L’un des points culminants de ce double album est très certainement le son “Allégeance“. Jonathan H si distingue plus particulièrement avec deux couplets d’une grande noirceur.

J’suis déprimé, j’aurai jamais tout ce que j’ai désiré, ma destinée  est de déchirer mais j’fais que dériver“. fait partie des rimes dingues qui hantent encore la jeunesse d’Essonne ( 91 ) et des environs .

Haine, Misère et Crasse aura eu un réel succès d’estime et aura le mérite d’étaler la notoriété du groupe au délà d’Evry.

La machine est donc lancée, pour le groupe mais surtout pour Alkpote qui va rejoindre l’écurie Neochrome et balançant au passage une mixtape au titre raffiné: Sucez moi avant l’album.

On peut y trouver l’incroyable son “Poème obscur“, mais aussi  Père Noël” dressant un portrait au vitriol du 25 décembre . C’est Katana qui se distinguera sur ce son avec un texte sincère qui retranscrit clairement le désert affectif laissé par le manque d’un père.

S’en suivent deux albums, un sous l’étiquette Unité de Feu intitulé la Ténébresue épopée et le second en solo, l’Empereur en toute sobriété.

A NE PAS MANQUER  Vidéo: 2 Chainz feat; Gucci Mane, Quavo- Good Drank

La Ténébreuse épopée confirme la fluidité et la complémentarité des deux artistes. Bien qu’Alkpote reviendra plus tard sur sa collaboration avec Katana. Jugeant que cela n’était pas spécialement celui avec qui il a préféré collaborer. Le titre “On nique tout” est peut être le titre dominant de la Ténébreuse Epopée. Une instrumentale taillée pour le classique, que s’échangent telle une balle de tennis les deux MC. Tout les ingrédients de la sauce Neochrome sont présents, une atmosphère caillera, des punchlines agressives et percutantes.

Il semble malgré cela qu’il n’y ait pas de futur possible pour l’Unité de feu. Mais le label Neochrome a d’autres projets pour Alk. Sort alors donc l’album “L’Empereur“. L’imagerie dégueulasse  de Jonathan H s’accentue un peu plus. On peut y trouver des métagores des plus imagées comme dans le titre “et Peep show…“Ils veulent tous percer comme Laurent Voulzy, mais vont s’abreuver de c’que j’ai éjaculé dans l’pot de Chambourcy”. Ou le festival de bon gout “Y a pas d’heure” en featuring avec le Babtou pur souche 25G. Clairement un son vitrine pour Neochrome, tant il dépeint l’univers que le label a voulu apporter dans le rap via ses poulains.

Si Alkpote reçoit incontestablement le respect de ses pairs dans le rap et voit naître un public de niche fidèle à l’Empereur, il reste malgré tout relativement peu exposé et surtout ne rencontre pas le succès espéré du point de vue pécunier. Ce qui a dont de l’énerver et il n’hésite pas à le notifier dans un exercice qui va renforcer sa notoriété, les interviews. En effet, dans ses interviews plus folles les unes que les autres, l’Empereur aime exprimer son insatisfaction avec une rhétorique qui lui est propre comme l’illustre , cette incroyable interview pour streelives lors de la promotion de son album la crème du 91.

Rappelant son agacement pour le manque de fairplay du milieu et des médias, comparant ces guests à des fromages, et s’imageant comme “une baguette de chez Paul” pour accompagner tous ces fromages. Ses interviews s’accumuleront avec le temps et prendront une place quasi aussi importantes que sa musique, ce qui aura le don d’agacer La Ténébreuse Mitrailleuse.

Toujours en quête d’une glorification qui semble se refuser à lui, l’Empereur de la Crasserie va pousser encore un peu plus son personnage obscur et malsain avec la Crème dÎle de France où il élargit sa recherche d’invités à l’ensemble de la capitale. Les mêmes élements y apparaissent: appétence pour la défonce, egotrip et atmosphère glauque. Dans cet album apparaît deux personnes qui vont régulièrement revenir dans la suite du parcours professionnel de Jonathan H . Sidisid et Jérémie Dela qui composent le groupe Butter Bullets. Mais certainement le titre qui représente le mieux la mixtape est  ” Chambre de Torture “.

La crasserie y est ici à son paroxysme  et le troisième couplet est un véritable travail d’orphèvre. Dans ce titre, L’Empereur évoque sans détour que “Rentrer dans ce rap de merde fut ma pire bêtise“. Montrant clairement la perte de ses idéaux sur la carrière de rappeur.

Bien que le public fidèle d’Alk s’émerveille des immondes déjections du Vommisseur du 91, cela n’apporte toujours pas le décolage tant attendu par l’artiste.

Loin de vouloir se laisser abattre, c’est avec deux compaires de Neochrome , Zekwe ramos le couteau suisse et son pote de longue date Seth Gueko qu’il revient avec le projet Neorchrome Hall Stars Game (2012). Le résultat y est curieux mélangeant des ambiances trash “Neochrome clik” avec des titres presques formatés “J’y arriverai” qui vont complétement à l’encontre de ce qu’avait pu créer le Label Néochrome au fil des années. On peut y trouver le titre Hypnotize, joué la première fois au Magasin 4 à Bruxelles et dont les images du clip proviennent des différents concerts. Sans aucune contestation possible, Alkpote y livre le couplet le plus technique du trio.

A NE PAS MANQUER  Vidéo : G perico - Neva Die

Mais 2012 est surtout le retour d’Alkpote en solo avec l’album l’Empereur contre attaque. Un de ses albums les plus aboutis en terme de diversité d’instrus et de collaborations. On y retrouve notamment Butter Bullets. Ils ont contribué à plusieurs instrumentales mais aussi à l’exceptionnelle collaboration “Chien“. Kaaris ayant dévoilé qu’il s’agissait de son titre de rap préféré.

Le rappeur  y livre deux couplets magistraux de technicité et d’aisance le tout baignant dans une instrumentale encore jamais envisagée dans le rap. Un clip étrange dans des bois avec les deux MC en costume de nazis. De nouvelles frontières du Rap sont ici dépassées.

Malgré un opus indéniablement travaillé et une campagne de promotion plus qu’originale. (Alkpote y avait fait 13 marches de l’Empereur, où on pouvait le retrouver en studio, en tournée en Belgique, en compagnie d’un prof de Philosophie,…). Le succès n’est manifestement pas à la hauteur du travail fourni. L’auteur lui même ne peut cacher sa déception dans ses deux dernières marches. Il indique dans l’épisode 12 son nombre d’albums vendus la première semaine et sa volonté de tuer son personnage d’Alkpote.

Dans la 13ème marche où il répond à une série de questions de sa fan base, il surprend quant à certaines de ses réponses. Lorsqu’il lui est demandé quel est son idéal…loin des stéréotypes de consumérismes auxquels les rappeurs sont généralement coutumiés et friands.L’aigle royal de Carthage répond tout en stickant son J: “J’aimerais me casser loin de vous…plus voir vos sales gueules de merde”.

Le technicien névrotique semble déjà entrevoir la fin de son aventure rapologique. Pourtant l’histoire est loin d’être encore achevée.

Un compilation vide grenier sort de chez Neochrome ” Master chef “. On y retrouve toute la fournée Neochrome dans un album pêle mêle. Le titre fort de cet album tant par sa qualité que par son histoire est  Pret à faire feu” d’Alkpote et Katana…Le son est remarquable, mais il marque la dernière collabaration entre Alkpote et son associé de toujours Sergio Katana et de facto la mort officielle de l’Unité de Feu au grand dam d’une frange de fans très attachés à cette époque.

2014 et 2015, Serge Gainzbeur va lancer deux mixtapes appelées Orgasmixtape 1 et Orgasmixtape 2. Dans ces diverses compilations vont apparaître des personnages qui ne seront pas étrangers à la revitalisation d’Alkpote. Sidisid, Vald, DJ Weedim, mais également les mecs de Patapouf gang (Julius et Biffty) dans le clip “Meilleurs lendemains“. Ces nouvelles connections vont attirer le Cordon noir à cuisiner ses rimes du coté de la Boulangerie Française et encore élargir son panel.

A NE PAS MANQUER  Vidéo : Alkpote feat Jones Cruipy – Fantomas

Vald qui connaît aujourd’hui une carrière grandissante dans le rap et une réelle exposition médiatique ne cache pas la grande influence qu’a eu Alkpote dans la construction de son personnage. S’en suivront d’autres comme Sidisid, Alpha Wann, Nekfeu, Niska, Sch etc…

Dans ce même titre “Meilleurs lendemainsAlk n’oubliera pas de le rappeler “Tous ces jeunes rappeurs savent bien que je suis leur daron”.

Les retours sur les deux mixtapes sont positifs et les aficionados d’Alk réclament un album commun avec Sidisid…l’hypothèse est lancée moyennant finance via le site Kisskissbankbank…et finalement l’Album Ténébreuse Musique voit le jour. Le virtuose beatmaker Dela s’occupe d’une majeure partie des prods. Très peu d’invités (Jok’Air, Hamza). Il éclot un projet moche, sale, puant, une infâme et intemporelle saloperie qui va plus que satisfaire les petits fanatiques d’Alkpote et de Butter Bullets. Néanmoins cela n’aura pas forcèment le même attrait pour les fans de l’époque U2F .

Un des titres de l’album, le complètement barré 32 PPK qui a été tourné dans une casse.

Alkpote découvre dans son paysage artistique de nouvelles têtes, qui vont l’accompagner dans la suite de ses projets.

Le Mc du (91) , sort un album entièrement produit par DJ WeedimSadisme et Perversion” dans lequel n’apparait aucun featuring afin de “répondre à une demande du public

on y trouve le morceau Pyramide, référence à Evry (91) , mais aussi aux reptiliens avec une excessive utilisation de ses gimmick “Suce, pute et salope”.

En parallèle avec ses collègues de Daymolotion avec qui il avait fait les marches de L’Empereur, Alk rafraichit la formule avec Les marches de L’Empereur volume 2. Cette fois ci pas d’interviews ou de reportages improbables ,mais des covers ou des featurings. 12 au total, où il se confronte avec cette jeunesse de rappeurs qui semble lui vouer un culte. On y retrouve la plupart des rappeurs de la mouvance actuelle (Vald, Biffty, Leto, 13 block, Niska, Jarod,…).

Les marches 6 et 8 sont parmi les plus réussies, avec des seizes mesures de classes mondiales du grand Aigle.

La fluidité et la technique y sont folles, mais l’Empereur de la Crasserie n’en perd pas son imagerie cradingue “J’sors du studio pepère, j’viens d’me faire sucer par Kaitlyn Jenner“.

La demande est si forte que le projet initialement destiné à internet,  se retrouve sous forme d’album. L’aigle royal de Carthage  en profite aussi pour sortir une gamme de T shirts d’un grand raffinement, avec par exemple un modèle “Octuplepute” du plus bel effet.

le mc d’Evry (91) se retrouve donc plus exposé, se voit participer à des festivals, multiplie les interviews ou les freestyles dans les médias spécialisés, qui l’avaient jadis “boycotté“. Enfin la gloire tant attendue pour l’Empereur? Peut être un renouveau qui lui permettrait de reconsidérer son envie de retraite…rien n’est encore très sûr…Une seule chose est certaine cette retraite n’est pas à très court terme. Dans le très actuel freestyle géneration, Alk lance que les marches de l’Empereur volume 3, ainsi qu’un nouvel album vont sortir.

En tout cas nul doute qu’il n’a rien perdu de sa finesse. Souhaitons donc un long et prospère règne à l’Empereur et une grosse production de viennoiseries avec la Boulangerie Française.

Photo : Instagram Alkpote

Thomas Neveu

Voir aussi

Laisse ton avis