Kawele Radio

Les derniers sons validés par la tribu Kawele en direct non-stop et continu.

Voir la playlist en cours

Drop out the school 2 où le retour des rappeurs les plus I don’t give a fuck

L’errance sur internet a parfois son lot de bonnes surprises. Youtube par exemple, zigzaguant entre des clips allant de Suicide boyz à 21 Savage, voilà que deux blazes reviennent régulièrement…Fat Nick & Pouya. Dans un élan de curiosité, me voila sur Middle of the Mall. Tout d’abord, on constate que les deux rappeurs sont plutôt atypiques. Les internautes, souvent relativement trash comparent Pouya à un rescapé d’Auschwitz et ça reste soft quand on voit ce que mange Fat Nick sans mauvais jeu de mots. Pour rester léger une petite référence d’un internaute à un célèbre manga pour décrire Fat Nick « il ressemble à la fusion dans dragon Ball Z mais quand ça a foiré »

 

Mais le rap n’a que faire des critères physiques, ethniques, et autres…La règle y est très simple… Si tu es bon, tu auras du crédit. Et la formule semble bel et bien s’appliquer pour notre tandem de jeunes rappeurs, car l’engouement pour ces deux là est réel que ce soit d’ailleurs pour leurs projets solos ou en équipe

 

Le clip quand à lui est à l’image des deux protagonistes. On y retrouve Pouya et Fat Nick posant autour de cochons qu’ils auraient sauvé (de l’abattoir ??). Coté musique, il est indéniable qu’il y a une super alchimie entre les deux rappeurs, cela se manifeste d’autant plus sur d’autres morceaux tel que Lil Wayne 1999 où les deux MC enchainent remarquablement.

Bien que les deux américains aient la vingtaine et quelques années, ils n’ont pas chaumé niveau discographie et compte plusieurs mixtapes à leur discographie.

A NE PAS MANQUER  Coca Vango : Kareem (mixtape)

« When the lean run out », « Fat Camp » , « Tha heart attack » pour citer des projets de Fat nick. “Underground underdog”, “Stunna”, “South side slugs” du côté de Pouya.

Un projet commun a vu le jour en 2017, la mixtape « Drop out the School ». À défaut d’être relativement courte, la mixtape offre du bon contenu et toujours leur ambiance de mec qui en ont juste rien à foutre. Quelques sons clipés, « Middle of the Mall « , « Undecided » et « Torch ». D’ailleurs les effets utilisés dans le clip « Undecided » ne sont pas sans rappeler les clips de l’équipe de Daymolition pour les marches de l’Empereur saison 2 d’Alkpote.

Le 27 juin 2017, Pouya balançait sur sa page facebook que ” Drop out the School 2 ” , toujours accompagné de son fidèle associé Fat Nick était fini. Jusqu’ici rien n’est sorti sur la toile, mais nul doute que les deux protagonistes vont encore nous concocter un savant mélange de Master flow, avec peut être encore des prods très inspirées de Flexatelli (comme sur le premier Drop out the School) et une forte consommation de lean. En tout cas une écoute de ce projet sera nécessaire afin de juger la courbe de progression du duo.

Dernier point, ils sont aussi particulièrement efficaces en live, comme le démontre le turn up qu’il y a eu à Montréal ( avec Night Lovell ). Le rap change, de nouvelles têtes viennent apporter de la fraicheur et on ne va certainement pas s’en plaindre.

A NE PAS MANQUER  Music : Syd - Body

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Instagram Fat Nick

Laisse ton avis